Vacances, vacances, vacances


Je veux partir en vacances!

Faire garder mon chien ou l’emporter avec moi?

Je ne peux pas laisser mon chien, mais si je l’emporte avec moi, je ne peux pas aller bien loin!

Que vous l’apportiez ou non, son horaire va changer et vous aurez des préparations à faire!

Il y a tellement de possibilités : garderie privée, famille/ami, chenil, hôtel à chien, vétérinaire, gardienne qui vient à la maison ou l’emporter avec vous?

Pour vous aider à prendre votre décision :

 

1er témoignage :

Les propriétaires de Kirka, une femelle Collie de deux ans

Une fois par année, nous faisons 11 heures de route pour aller au Nouveau-Brunswick, et nous amenons toujours Kirka avec nous.

Quelques préparatifs et hop, en route!

La première fois en auto, Kirka a été malade. Depuis, nous avons commencé à lui donner un médicament (prescrit par notre vétérinaire) appeler « Cérenia » avant le voyage, et elle est tranquille : pas de vomissements ni de nervosité. On doit s’arrêter quelques fois pour aller au petit coin et pour lui donner à boire.

Nous louons toujours un chalet sur une plage privée, alors il n’y a pas de problème pour notre belle Kirka. Nous l’amenons partout!

*Il y a aussi certains hôtels qui acceptent les chiens de moins de 35 livres seulement. Une fiche à remplir avec un numéro de téléphone cellulaire (en cas de jappement excessif), frais de 35 $ + taxes pour chaque chien, chambre dans les étages du bas seulement, et une cage si vous quittez la chambre.

Ça vaut le coup, au moins, il est avec vous!

 

2e témoignage :

Les propriétaires de Baileys, Cocker de cinq ans

Voyage au Portugal, trois semaines de préparation, deux fois 6 à 7 heures de vol et trois belles semaines au paradis.

1e étape : aller sur Internet pour imprimer des formulaires, pour ensuite les apporter au bureau d’Agriculture Canada et payer des frais de 25 $ + taxes.

2e étape : vaccins à jour (rage et autres)

3e étape : obligation d’avoir la puce magnétique ou un tatouage (nous avons choisi la puce)

4e étape : acheter un transporteur de la grandeur requise, selon les exigences aériennes

5e étape : lui donner un calmant 30 minutes avant son entrée dans le porte-bagages (et oui, ils mettent le chauffage quand il y a des animaux dans le porte-bagages)

Dur à croire, mais 10 minutes après notre sortie de l’avion, il était avec nous, un peu perdu, mais tranquille.

6e étape : visite d’un vétérinaire avant de pouvoir quitter l’aéroport, moyennant des frais de 30 euros

7e étape : vérification des formulaires et du carnet santé

Et voilà : le Portugal, quelle belle expérience avec mon chien, wow!

Pour le retour, les étapes sont très similaires, mais attention, il faut déclarer son chien même s’il est déjà à vous et, bien sûr, payer des frais de 80,00 $

Mais ce fut un très beau voyage pour Baileys!

 

3e témoignage :

Les propriétaires de Mickey, un labrador de quatre ans

Chaque année, je vais relaxer sur une plage déserte, seul avec moi-même.

Alors j’ai pris la décision de faire garder Mickey en garderie privée. Il va marcher deux fois par jour, va au parc à chien tous les jours (pour jouer avec ses amis), la gardienne lui a donné des gâteries d’extra et, juste avant mon retour, elle lui a fait sa toilette complète (gros bébé gâté).

Je ne me sentais pas coupable du tout, il a eu autant de plaisir que moi

(il y a même des rumeurs voulant qu’il se soit fait une petite blonde au parc).

 

Alors, vacances, vacances, vacances!

Allez-y donc, une multitude d’options vous sont offertes!