Trucs et conseils pour les premières nuits de votre toutou à la maison


Vous voilà enfin arrivés à la maison avec le nouveau membre de votre famille.

Oh la la… Quelles nuits d’enfer vous passez! Votre chien hurle, bouge tout le temps, jappe, urine dans sa cage, chigne, s’endort deux heures, pour recommencer ensuite la même routine. Pourtant, le jour, il est presque parfait… mis à part les pipis sur le plancher, la marqueterie et les tapis!

Que faire pendant la nuit?

Premièrement, votre gentil toutou devrait être dans une cage. Si vous le pouvez, placez la cage à côté de votre lit; il sentira votre présence, ce qui devrait le réconforter. Si cela ne marche pas, vous pouvez toujours mettre une couverture sur la cage, lui donner une bouillotte très chaude et mettre un cadran qui fait tic-tac près de la cage.


truc_chiot_02Habituellement, les lamentations durent deux ou trois jours. Il vous faudra être persévérant pour que cela cesse. Si vous le pouvez, achetez-vous des bouchons pour les oreilles : ce sera très efficace pour avoir une bonne nuit de sommeil.

Il ne faut toutefois pas oublier que votre nouveau compagnon vient d’être séparé de sa mère, de ses frères et sœurs… Il a donc besoin de chaleur, de bruits apaisants et de réconfort pendant ses premiers jours dans votre maison.

Instaurez un horaire : par exemple, le dernier boire vers vingt heures, ensuite une sortie pipi vers vingt heures quinze, pour ensuite le ressortir toutes les demi-heures jusqu’à l’heure de votre coucher. Installez-le dans sa cage vers les vingt-trois heures (si vous vous couchez plus tôt, mettez-le dans sa cage une demi-heure avant votre coucher). Puisqu’il est bébé, il y a de bonnes chances que votre chiot chigne pendant la nuit pour aller faire ses besoins. Souvent, les gens vous diront de le laisser pleurnicher, car il se recouchera, mais je vous recommande plutôt le contraire : levez-vous pour lui permettre d’aller faire ses besoins. Cela durera environ une semaine, puis il commencera ensuite à faire ses nuits.