Pitbull ou non ?


Depositphotos_84826384_original

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe : le chien qui aurait causé le décès de Madame Vadnais ne serait pas un chien de type Pitbull, mais bien un Boxer. En effet, des journalistes ont mis la main sur le formulaire d’enregistrement où le propriétaire, Monsieur Franklin Junior Frontal, l’a identifié en tant que Boxer.

Il faut savoir que certains propriétaires de chien de type Pitbull, pour éviter des problèmes, mentiront lorsque vient le temps d’identifier leur chien comme tel. Comme on peut le voir sur la copie du formulaire obtenu par les médias, celui-ci a été signé à Anjou où ces chiens sont interdits.

Depositphotos_37752563_originalIl semblerait que les premiers à avoir identifié la race du chien nommé Lucifer, sont les policiers qui ont eu à intervenir lors du drame. Et le problème est là : il est particulièrement difficile, voire même impossible, d’identifier visuellement la race d’un chien. Il faut comprendre que le chien qu’on appelle Pitbull peut être tout chien ayant une large tête, une musculature imposante et le poil court. En effet, un croisement de Labrador et de Boxer ressemblera à ce qu’on appelle un Pitbull, mais sans avoir dans son ADN les gènes d’un Bull Terrier, d’un American Staffordshire Terrier ou même de American Pitbull Terrier !

Une étude parue en novembre 2015 dans The Veterinary Journal [1], mentionne que 1 chien sur 3 dont l’ADN prouvait qu’il n’avait aucun gène associé aux chiens de type Pitbull, avait pourtant été identifié comme tel par au moins un employé du refuge. Voici d’ailleurs, un excellent petit test où vous devez deviner quelles races sont présentes chez ces chiens : http://nationalcanineresearchcouncil.com/uploaded_files/publications/38862585_Pit%20Bull%20ID%20Poster.pdf

Si les vétérinaires et les employés de refuge, travaillant pourtant quotidiennement avec des chiens, ne peuvent identifier la race d’un chien visuellement, comment alors se fier à l’identification faite par les médias, un citoyen ou même un policier ? Et avec les nouvelles règlementations en vigueur ou en voie de l’être, faudra-t-il faire passer des tests d’ADN à tous les chiens ressemblant de près ou de loin à un chien de type Pitbull ?

Quant au chien de Monsieur Frontal, comme aucun rapport d’autopsie du chien n’a été publié, et comme personne de l’entourage de Monsieur Frontal, incluant son avocate, n’a voulu confirmer la nouvelle, il est assez difficile de trouver la vérité dans tout ce qui circule présentement. Espérons que nous aurons réponse à nos questions bientôt.

[1] http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S109002331500310X