Le dressage à l’obéissance


Dressage… ce simple mot est trop souvent perçu de façon péjorative dans le milieu canin. Pourtant le «dressage», c’est l’action d’amener le chien à faire ce que l’humain a décidé pour lui. Certains préfèrent parler d’éducation canine, mais quand on parle d’obéissance ou de travail avec un chien, on le « dresse »…

L’éducation canine c’est, d’abord et avant tout, inculquer au chien les lois de la bienséance humaine. L’éducation est donc synonyme de respect et de relation. On éduque le chien afin qu’il s’adapte à notre vie familiale, qu’il s’intègre à notre famille. L’éducation du chien, c’est donc son intégration familiale. Le chien doit apprendre à s’adapter à la vie dans une maison ou un appartement qu’il partage avec des humains.

bad puppy - cocker spaniel puppy sitting with chewed up teddy bear on red background

L’éducation est remplie de « ne pas » : ne pas sauter sur les gens, ne pas faire pipi dans la maison, ne pas mâchouiller les meubles, ne pas mordiller les doigts… Ces « ne pas » devront être transformés en « faire » : s’asseoir devant les gens, faire pipi dehors, mâchouiller ses jouets… On enseigne au chien ce qui est permis et ce qui ne l’est pas.

Le dressage, quant à lui, sera l’apprentissage de commandements de base associés à des actions précises. « Assis », et le chien pose ses fesses sur le sol en position assise. « Couche », et le chien se couche au sol. « Au pied », et le chien marche à vos côtés sans traîner ni vous dépasser. « Viens », et le chien vient vers vous et s’assoit devant vous.

En fait, ce qui distingue l’éducation du dressage est fort simple. L’éducation conditionne le chien à réagir de façon acceptable sans qu’on ait besoin de lui donner un commandement. Ça devient un automatisme… Il ne monte pas sur le canapé sans votre autorisation. Il ne vous accueille plus en sautant sur vous. Il mâchouille uniquement ses jouets. Il demande la porte pour aller dehors quand il a envie de pipi.

Le dressage conditionne le chien à réagir à chacun des commandements que nous lui donnons : assis, donne, apporte, fais le beau, donne la patte, couche, roule, fais le mort, au pied, viens, en avant, etc..

Dans les deux cas (dressage et éducation), on utilise le conditionnement classique du système de récompenses et de punitions. Même en renforcement positif, on utilise la punition! Chaque fois que j’aborde ce sujet avec des professionnels du chien, je me heurte à une foule de commentaires et de critiques. Mais, le fait est que, si le chien exécute ce que vous lui avez demandé, il est récompensé. Dans le cas contraire, s’il n’exécute pas, il est puni ou ignoré. IGNORER UN COMPORTEMENT EST UNE FORME DE PUNITION.

Little boy playing with his friend dog jack russel

Plusieurs comportements indésirables sont le résultat d’un dysfonctionnement dans la relation homme-chien. Les méthodes et techniques utilisées pour l’éducation ou le dressage ne sont pas adéquates. Elles ne sont pas efficaces pour solutionner le problème.

Pour construire une relation homme-chien équilibrée et durable, il faut d’abord éduquer et ensuite dresser le chien. Malheureusement, la plupart des écoles, des clubs et des professionnels du chien vous proposent tout simplement du dressage. Ils oublient la composante essentielle du chien de compagnie : vivre en communauté avec des humains. La vie en communauté s’apprend par l’éducation.