Le déménagement


Lorsque le premier juillet arrive, le festival du déménagement est de retour. Nous avons décidé, d’un commun accord, de parler encore une fois de cette grande étape pour tous ceux et celles qui changent de demeure et qui, bien souvent, abandonnent leurs animaux derrière eux, sans regret.

demenagement_05Qui dit déménagement dit abandon de milliers d’animaux domestiques.

Comme à tous les ans, certains nouveaux propriétaires n’acceptent pas les chiens, les chats ou même les oiseaux. Plusieurs personnes se retrouvent alors à devoir se casser la tête pour savoir où placer leurs bêtes, tandis que d’autres les abandonnent sans remords ni regret, dans l’appartement qu’ils viennent de quitter.

Un cadeau qui a été donné, un nouvel appartement où l’on n’accepte pas les animaux… Peu importe la raison, chaque année, la SPCA et les refuges pour animaux font face à une surcharge d’animaux abandonnés par leurs maîtres. Malheureusement, la plupart des animaux finissent leur vie plus tôt qu’elle ne le devrait. Par manque de place et par négligence des maîtres, plusieurs chats ou chiens se font euthanasier.

J’ai peine à croire qu’en 2011, il y a encore beaucoup de gens qui agissent ainsi. J’ai peine à croire que l’être humain est si cruel!

errant_01Comment pouvons-nous dire que nous aimons les animaux si, au moindre obstacle, nous les abandonnons? Pourquoi ne pas chercher un autre endroit qui accepte les animaux, au lieu de les laisser à eux-mêmes? Habituellement, les gens signent leur bail vers le mois de mars ou avril, ce qui donne environ deux à trois mois avant le grand jour. Pourquoi ne font-ils pas l’effort de trouver une nouvelle famille pour leurs animaux? Des amis ou des membres de la famille pourraient les prendre, ne serait-ce que pour un an, le temps de trouver un nouvel endroit et de pouvoir les reprendre avec eux. Il est même possible de leur offrir de payer toutes les dépenses de l’animal, telles que la nourriture, le vétérinaire, le prendre en pension dans leur logement si les gens partent en vacances (habituellement, le propriétaire ne s’impatiente pas si l’animal ne reste pas plus de deux semaines).

Ils sont nos confidents, à nous comme à nos enfants; ils sont ce que nous voulons qu’ils soient, et nous les abandonnons à leur sort.
Avant de prendre un animal, il est important de réfléchir longuement à l’impact que celui-ci aura sur votre famille, sur votre vie, sur votre futur, et surtout, lors d’un déménagement.

Avant d’acheter un animal, RÉFLÉCHISSEZ!

Dites-vous une chose : un animal abandonné sera un autre animal tué, car les refuges sont trop pleins pour pouvoir les garder.