Le bonheur humain et les horreurs canines


Juillet : le mois de la chaleur, du bonheur humain et des horreurs canines

L’été représente une période de rêve pour tous, mais aussi une possibilité d’intoxication fatale pour votre chien. Planter des fleurs est une façon simple et pratique d’embellir votre cour, mais en étant un propriétaire de chien, vous avez également des responsabilités et des choix sécuritaires à faire.

Depositphotos_22895076_originalConseils :

-Ayez une bonne connaissance des plantes qui se trouvent dans votre entourage (au moins, connaître les noms et savoir si elles sont toxiques ou pas).

-Gardez le numéro de téléphone ou l’adresse du site Web du centre antipoison le plus près de chez vous.

-Gardez un œil sur votre chien en tout temps lorsque vous êtes à l’extérieur.

-Même si vos plantes ne sont pas toxiques, empêchez votre chien de les manger, de les mordiller ou de les arracher.

Aussi, vous pouvez diviser votre cour : une place réservée à votre chien (une pour le jeu et une pour les excréments), une place pour vos plantes et décorations, une place pour les enfants et une place pour les adultes (on peut rêver).

Voici un répertoire des plantes toxiques par nom commun :

(Toutes les plantes vénéneuses)

-Abrus à chapelet
-Aconit Napel
-Agripaume cardiaque
-Ail (peut-être donnée en vermifuge mais en petites quantités)
-Ail du Canada
-Alkékenge
-Aloès
-Alpiste Roseau
-Amarante à racine rouge
-Amarante fausse-blite
-Amarante hybride
-Amaryllis
-Amaryllis belladone
-Amélanchier à feuilles d’aulne
-Amsinckia
-Anthurium
-Apocyn à feuilles d’androsème
-Apocyn chanvrin
-Arbre ombrelle
-Arum vénéneux
-Asaret du Canada
-Asclépiade de Syrie
-Asclépiade verticillée
-Asiminier trilobé
-Astragale du Canada
-Astragale fondu
-Astragale prostré
-Astragalus (A. adsurgens)
-Astragalus (A. lentiginosus)
-Auriole
-Avocatier
-Avoine
-Azalée blanche
-Baptisie leucanthe
-Barbarée vulgaire
-Bassia à feuilles d’hysope
-Belle asclépiade
-Berce du Caucase
-Bigelovie puante
-Bois d’arc
-Cactus candélabre
-Cagarrino
-Caladium
-Calla des marais
-Cardinale bleue
-Carotte à Moreau
-Centaurée de Russie
-Centaurée du solstice
-Ceratocephalus
-Cerisier d’amour
-Cerisier de Pennsylvanie
-Cerisier de Virginie
-Cerisier tardif
-Chanvre
-Chénopode blanc
-Chêne blanc
-Chêne noir
-Chêne rouge
-Chèvrefeuille à mouches
-Chèvrefeuille de Tartarie
-Chicot du Canada
-Chou puant
-Chou sauvage
-Chrysanthème
-Ciboulette
-Cicutaire du nord
-Cicutaire pourpre
-Cigüe maculée
-Clajeux
-Clivies
-Colchique d’automne
-Consoude âpre
-Consoude officinale
-Coqueret
-Corne de cerf
-Couronne d’épines
-Croton ou Codier
-Cyclamen de Perse
-Cynoglosse officinale
-Cypripède acaule
-Cypripède royal
-Cypripède soulier
-Cytise
-Dame d’onze heures
-Daphné camélée
-Daphné jolibois
-Delphinium menziesii
-Delphinium
-Dicentre à capuchon
-Dicentre du Canada
-Dictame
-Dieffenbachia
-Dieffenbachia tachetée
-Dielytra à belles fleurs
-Digitale pourpre
-Dirca des marais
-Érable rouge
-Eupatoire rugueuse
-Euphorbe cypres
-Euphorbe des jardins
-Euphorbe ésule
-Euphorbe effilée
-Euphorbe réveille-matin
-Fausse herbe à poux
-Fougère d’aigle
-Frêne puant
-Fusain
-Fusain d’Europe
-Ginkgo
-Glorieuse du Malabar
-Glycérie géante
-Glycine du Japon
-Graines à chapelet
-Grande chélidoine
-Grande oseille
-Gui de chêne
-Gutierrezie faux-sarothra
-Hélénie automnale
-Hélénie nudiflore
-Hélianthe annuel
-Héliotrope obové de Curaçao
-Herbe à puce
-Hortensia
-Houblon
-Houx commun
-Houx d’Amérique
-Hyménoxys de Richardson
-If de l’Angleterre
-If du Canada
-If du Japon
-Indigo sauvage
-Iris de marais
-Jacinthe des bois
-Jonquille
-Jusquiame noire
-Kalanchoe
-Kalmia à feuilles d’Andromède
-Kalmia à feuilles étroites
-Kochia à balais
-Laitue scariole
-Lampourde glouteron
-Lantana
-Laportéa du Canada
-Laurier rose
-Lentil d’Espagne
-Lierre commun
-Lierre terrestre
-Linaire vulgaire
-Lis des Incas
-Liseron
-Lobélie du cardinal
-Lobélie gonflée
-Lupin argenté
-Lupin de Burke
-Lupin de polyphylle
-Lupin soyeux
-Lupinus
-Luzerne
-Manguier
-Marronnier
-Marronnier à fleurs rouges
-Mélilot blanc
-Mélilot jaune
-Ménisperme du Canada
-Menziézie ferrugineuse
-Millepertuis perforé
-Morelle douce-amère
-Morelle noire
-Mouron rouge
-Moutarde de l’Inde
-Moutarde des champs
-Moutarde des oiseaux
-Moutarde tanaisie verte
-Muguet
-Narcisse
-Navette
-Nerprun bourdaine
-Nerprun commun
-Nielle
-Noyer noir
-Obier
-Oignon
-Onoclée sensible
-Ortie dioique
-Oxytrope de Lambert
-Oxytropis
-Panais sauvage
-Pavot coquelicot
-Pavot d’Islande
-Pavot d’Orient
-Pavot somnifère
-Perce-neige
-Petite oseille
-Petit-precheur
-Phacélia de Californie,
-Philodendron cordatum,
-Philodendron monstéra,
-Philodendron (scandens),
-Phytolaque d’Amérique,
-Pied d’alouette bicolore,
-Pied d’alouette glauque,
-Pin ponderosa,
-Podophylle pelté,
-Poinsettia,
-Pois de senteur,
-Pomme de terre,
-Prêle des champs
-Prêle des marais
-Primula
-Radis
-Radis sauvage
-Raifort
-Renoncule bulbeuse
-Renoncule scélérate
-Rhododendron de Californie
-Rhubarbe
-Ricin
-Robinier faux-acacia
-Rudbeckie hérissée
-Rudbeckie laciniée
-Rumex veiné
-Sarcobatus vermiculé
-Sarrasin commun
-Scille de Sibérie
-Séneçon jacobée
-Séneçon vulgaire
-Senecio
-Sorgh
-Sorgho d’Alep
-Sorgho du Soudan
-Stramoine commune
-Stramoine parfumée
-Suckleya
-Sumac à vernir
-Sumac de l’Ouest
-Sureau blanc
-Sureau noir
-Symphorine à grappes
-Tabac
-Tabouret des champs
-Tanaisie vulgaire
-Thermopsis
-Trèfle alsike
-Trèle blanc
-Trèfle rouge
-Troène commun
-Trompette doré
-Trocart des marais
-Trocart maritime
-Tulipe, Varaire vert
-Vélar fausse giroflé
-Verge d’or veloutée
-Vesce cultivée
-Vesce fève
-Vesce velue
-Vigne vierge
-Vipérie
-Zigadène élégant
-Zigadène vénéneux

Cette liste ne sert qu’à titre d’information, car d’autres plantes peuvent venir s’ajouter à la présente liste. Vous pouvez consulter le site du gouvernement du Canada pour obtenir la liste à jour des plantes toxiques.

Les feux de camp : beauté, chaleur et joie, mais aussi danger de brûlure et même de mort

En général, les chiens sont très attentifs et restent loin des feux, mais lorsqu’on mélange nourriture, balles et distractions humaines, il peut y avoir des accidents.

Depositphotos_30000039_originalPar exemple :

-Si votre chien court après une balle et que la balle tombe dans le feu. Votre chien peut sauter dans le feu pour attraper la balle, il s’y brûlera.

-Si votre chien, même s’il est à côté de vous, veut attraper une guimauve, il peut la suivre dans le feu ou même juste la manger quand il y a encore du feu dessus.

-S’il a joué dans la journée ou qu’il veut jouer avec des branches (bâton de bois), la façon la plus facile de trouver des morceaux bois est à côté du feu ou dans le feu de camp.

-Même si le feu est éteint, il constitue encore un grand danger pour votre chien, car la braise est très chaude, et ce, même plusieurs heures après que le feu soit éteint.

Conseils :

Maintenir son chien en laisse ou attaché. Avoir un bon contrôle et des chiens qui écoutent.

Des chiens qui ne sont pas obéissants ou qui sont trop excités sont à proscrire.

Bien isoler votre feu loin du chien.

Les feux d’artifice :

Il n’y a rien de plus beau et de plus épatant que des feux d’artifice un beau soir d’été. Mais pour les chiens, c’est différent.

Par exemple :

-Les chiens peuvent vouloir les ramasser pour jouer, le pétard éclate et le chien ne le lâche pas (confusion).

-Il peut les déterrer.

-Il peut juste être trop près.

-Il peut avoir peur des bruits.

Conseils :

Maintenir les chiens en laisse et à côté des maîtres constitue la meilleure solution et s’il a peur, surtout, ne pas le consoler. Ce ne sont que des feux d’artifice après tout.

La musique forte

Vacances, beau temps = musique forte.

La musique forte n’est pas fatale pour les chiens, mais ces derniers sont beaucoup plus sensibles au son que nous le sommes, car leur ouïe est plus développée.

Et s’il ne vous entend pas bien, il ne peut pas vous écouter.

Conseils :

Élevez les haut-parleurs (pour que le son soit diffusé) et baissez le son (un peu).

Image of crystal glasses full of champagne held by human hands

Les boissons alcoolisées

Bon, nous savons très bien que ce n’est pas votre chien qui prendra une bonne bière ou un verre de vin après le travail. Mais est-ce vraiment une bonne décision d’aller faire une longue promenade avec votre chien après –deux ou trois consommations?

De plus, veillez à ne pas laisser les bières vides ou presque vides au sol. Je connais énormément de chiens qui prennent un malin plaisir à nettoyer les bouteilles. Un verre de vin de trop dans le nez et Fido devient le roi de la vitesse de la marche et, deux ou trois coins de rue plus loin ou trop loin, vous êtes perdus.

Je n’ai pas besoin de vous dire que l’alcool est très toxique pour votre chien, et très inutile.

La piscine :

En général, il y a deux types de piscine (hors terre et creusée).

Hors terre :

Le danger est lorsqu’il n’y a pas de surveillance et que la toile est dessus. Le chien saute dedans, mais ne peut plus en sortir (les escaliers sont introuvables ou enlevés).

La toile les étouffe et les entortille jusqu’à épuisement et suffocation.

Bien sûr, le chlore et le filtreur ne sont pas les meilleurs amis du poil du chien

Si votre chien est habitué de jouer dans la piscine avec vous, pourquoi ne le ferait-il pas en votre absence?

Creusée :

S’il n’y a pas de toile ou de surveillance, le chien peut sortir éventuellement avec l’escalier permanent en béton, qui est très facile à gravir.

Funny little child play with fun and train golden labrador retriever puppy in swimming pool, jump and dive deep down underwater. Active water games with family pets, popular dog breeds like companion.

Conseils :

Hors terre ou creusée :

Achetez-vous une surveillante aquatique (petite boîte qui flotte sur l’eau de votre piscine et qui sonne une alarme s’il a des mouvements).

Une clôture plus élevée que ce que votre chien peut sauter est très recommandée pour la sécurité de votre chien.

Pour un été en sécurité, pour vous et votre chien, ne vous enfermez pas, préparez-vous!