La vaccination du chat


Dès le début de sa vie, le lait maternel de la mère donne les anticorps nécessaires à votre chaton pour survivre et immuniser son petit corps aux nombreuses bactéries qui pourraient l’affecter et nuire à sa santé. Pour le maintenir en bonne condition afin qu’il puisse vivre longtemps, nous ferons appel à la vaccination, et ce, sept à neuf semaines après sa naissance.

vaccin_chat_02Un vaccin qu’on appelle « de rappel » sera nécessaire trois à quatre semaines après le premier vaccin, puis ce vaccin devra être donné sur une base régulière, comme pour les humains, afin de demeurer protégé des virus.

La plupart des vaccins sont combinés afin de protéger votre chaton de plusieurs bactéries et maladies, notamment la rage, la leucopénie, l’herpès, le calicivirus, et quelques autres virus que je vous présenterai dans les prochains paragraphes.

Il ne faut pas oublier qu’un vaccin est toujours à titre de prévention et n’a pas le pouvoir de guérir une maladie. C’est pour cela qu’il vaut mieux prévenir que guérir, car guérir, dans la majorité des cas, est souvent plus compliqué et plus coûteux.

Si votre chat est un chat d’intérieur et que vous ne trouvez pas pertinent de le faire vacciner, sachez que, lorsque vous sortez de chez vous, et peu importe où vous irez, vos vêtements pourraient transporter plusieurs bactéries qui lui seront nuisibles. Peu importe si vous touchez ou non à un animal, vous devez savoir que les bactéries se retrouvent souvent dans l’air ou dans la poussière.

Les vaccins doivent toujours être effectués annuellement afin que votre chat soit constamment immunisé contre une multitude de virus évitables.

C’est surtout lorsqu’ils sont bébés qu’ils sont les plus vulnérables, alors le vétérinaire vous recommandera une série de vaccins après ses neuf premières semaines de vie.

Je vais vous présenter ci-dessous plusieurs maladies qui pourraient être évitées avec les vaccins.

Les maladies respiratoires sont fréquentes, car elles sont très répandues et sont causées par plusieurs virus différents. Elles causent rarement la mort chez le chat adulte, mais s’avèrent plus dangereuses lorsqu’ils sont bébés ou plus âgés. Ils peuvent même mourir des suites de ces maladies. Il est donc primordial de prévenir ces virus, qui sont contagieux chez pour les chats.

La panleucopénie féline est la maladie la plus répandue en Amérique du Nord. Elle est très contagieuse et peut souvent être mortelle. Elle peut causer de la fièvre, un manque d’appétit, des vomissements et des diarrhées. C’est une maladie très grave si le chat n’est pas vacciné.

Le calicivirus est comme une sorte de grippe chez le chat. Il s’agit de la même que chez les humains, mais transférée aux chats.

La chlamydiose féline est une infection des voies respiratoires, comme le calivirus, la rhinotrachéite, et la panleucopénie. Cette maladie présente tous les mêmes symptômes qu’un rhume. Le vaccin se donne entre sept et neuf semaines, puis il y aura un suivi aux trois mois. Ensuite, le vétérinaire fera un suivi annuellement.

vaccin_chat_03La leucémie féline, donne une espérance de vie de moins de trois ans aux chats qui la contractent. C’est une maladie qui détruit les anticorps de l’organisme, alors le chat aura du mal à combattre les bactéries qui se présenteront. Par chance, en 1985, des chercheurs ont découvert un vaccin qui peut prévenir cette maladie. Demandez à votre vétérinaire de vous donner plus d’explications à ce sujet. C’est une bonne idée de donner ce vaccin tout de suite, surtout si votre chat est en santé. Il sera ainsi immunisé et il ne pourra pas contracter cette maladie fatale.

La rage peut être prévenue. Elle est mortelle, autant pour les chats et les chiens que pour les humains. En une morsure, cela peut devenir très grave. La bonne nouvelle, c’est que les chats, les chiens et même les humains peuvent être vaccinés avant que cela ne se produise. La rage est une infection mortelle qui s’attaque au système nerveux. Plusieurs croyaient que seuls les chiens pouvaient être infectés, mais depuis une trentaine d’années, le nombre de chats a augmenté dans les pourcentages des animaux atteints par cette maladie.

Entre 12 et 16 semaines, la deuxième dose pour le Coryza, la leucose féline et le typhus est souvent administrée.

Il y a tant de maladies et tellement de solutions préventives. Mais, parfois, vous vous demandez combien la vaccination peut coûter. Les tarifs varient souvent avec le vaccin, alors informez-vous auprès de votre vétérinaire. N’oubliez pas : il vaut mieux prévenir que guérir.