La mue: un système au poil!


Elle fait partie intégrante de nos vies. On ne peut passer outre. Elle est dirigée par Dame nature, selon les saisons et les climats. Plusieurs facteurs peuvent également entrer en ligne de compte. Pour certains, elle ne les touchera qu’une seule fois par année. Pour d’autres, elle est omniprésente en toute saison. On la retrouve chez tous les animaux à poils, à plumes ou à écailles. Je vous présente : la mue.

Chez l’humain

Chez l’humain, la mue se fait tout au long de l’année. L’épiderme, qui est un tissu organique et non pas un organe, se renouvelle continuellement. Celui-ci étant remplacé lors des soins de la peau (bain, douche, etc.) ou encore lors du contact avec des vêtements. Les cheveux et les poils se renouvellent successivement à tour de rôle, jamais tout en même temps.

Les animaux sauvages

Chez certains animaux sauvages, la mue est étroitement liée avec les changements de saisons. Et ce, pour la simple raison que le pelage s’adapte au besoin des animaux. Prenons par exemple le lièvre, qui est gris et brun en saison estivale et qui devient tout blanc lorsque la saison hivernale fait son arrivée. Une façon simple de se camoufler et ainsi de pouvoir se protéger contre les prédateurs. Mais Dame nature a plus d’un tour dans son sac. Où la proie a son avantage, le prédateur l’a également. Il en va donc de même pour le renard arctique, par exemple. Il est gris argenté en été. Il se fond bien parmi les galets de la grève. Et en hiver, il revêt son manteau blanc pour pouvoir se fondre parmi les plaines de neige dans le pôle arctique.

British kitten and dog dachshund

Nos chiens, nos chats

Chez nos animaux de compagnie, la mue se régularise habituellement avec les saisons. Mais des changements entre l’extérieur froid et l’intérieur chaud durant la saison hivernale peuvent faciliter un débalancement. En fait, le but de la mue est de remplacer les poils morts, mais également de permettre à l’animal de rester au chaud ou bien au frais, selon la saison en cours. Les chutes de poils peuvent être davantage importantes selon les races ou la longueur des poils. Ainsi, un chien à poil long ou un chat angora perdra davantage de poil durant la mue, mais également lors du temps de la gestation, le changement d’hormones y étant pour beaucoup. Un stress intense ou encore une maladie peuvent également être des symptômes pouvant entraîner une perte de poils.

 Les chevaux

Chez nos amis les chevaux, la mue se fait également deux fois par année. Mais la plus distincte est sans contre dit celle du printemps. Elle est aussi plus abondante chez les chevaux qui vivent à l’extérieur. Habituellement, le pelage commence à muer dès qu’un léger réchauffement se fait sentir. C’est alors durant près d’un à deux mois, selon la longueur du pelage, la race et l’endroit où il est gardé, que le cycle de la mue se fera, permettant au long poil hivernal de faire place au léger poil court de l’été. Un brossage régulier permettra d’aider l’animal à perdre sa toison plus rapidement. Une bonne façon de récupérer les poils est de garder ceux-ci et de les placer dans un petit filet (fromage Babybel par exemple) et de placer celui-ci dans un arbre. Les oiseaux en pleine nidification se feront un plaisir d’utiliser ce matériau chaud pour leurs oisillons.

Les oiseaux

Chez les oiseaux, la mue a une tout autre signification. Elle permet entre autres de refaire un plumage d’adulte pour un jeune oiseau, et ainsi de revêtir un beau plumage. Mais il est également nécessaire lors de la reproduction, alors qu’il est utilisé pour séduire. Le mâle se refait un plumage coloré et, ajouté à ses danses nuptiales et aux chants de l’amour, il pourra séduire les demoiselles. Mais la mue est aussi un gros stress pour les oiseaux. Étant donné qu’il s’agit d’un événement demandant beaucoup d’énergie, une bonne nourriture riche ainsi que beaucoup de tranquillité aideront grandement à cette phase essentielle.

Group of pets concept as a dog cat hamster and budgie standing on top of eath other as a symol for veterinary care and support or pet store design element for advertising and marketing on a white background.Les reptiles

Chez les reptiles, la mue est un peu différente, selon l’espèce. Chez les serpents, elle se fait plusieurs fois par année jusqu’à la maturité. Puis, elle ne se fera qu’une fois aux trois mois environ chez l’adulte. La mue se fait en quelques jours (6-10), et la peau se détache doucement du corps pour ne laisser qu’un amas de peau morte en un seul morceau. Chez les lézards, par contre, la mue se fait par grosses plaques. Certaines espèces de lézards peuvent également manger leur peau, et ainsi recueillir les nutriments perdus par la perte de celle-ci. Une bonne humidification et une alimentation adéquate seront importantes durant cette période.

Je n’ai fait ici qu’un survol de la gent animale. Il aurait été beaucoup plus exhaustif si j’avais fait le tour de chacune des espèces. L’espace me manquant, je n’ai pris que la généralité. Par contre, il serait juste de dire que la mue est un phénomène extraordinaire et que celui-ci est visible chez la totalité des espèces animales de la planète. Elle diffère bien sûr pour chacune d’entre elles, mais elle est tellement intéressante.