Je ne suis pas un cadeau!


Bonjour, je m’appelle Mika, un beau chat angora de cinq mois. Je vis présentement en cage depuis près de deux mois. Il paraît que mon ami humain ne voulait plus de moi. Voulez-vous savoir pourquoi? Voici mon histoire…

Lorsque j’ai eu deux mois, on m’a séparé de ma maman, avec mes frères et mes sœurs. On nous a amenés dans une nouvelle place, avec beaucoup de gens durant le jour, mais très vide la nuit.

La seule chose que nous pouvions faire, c’était se faire caresser lorsqu’il y avait des humains, faire dodo, faire nos besoins dans notre bac, et dormir. L’endroit pour dormir était restreint, nous ne pouvions pas nous promener plus loin que les lignes noires qui ressemblent à des murs…

mika_02Je ne savais pas combien de temps je resterais avec eux. Un jour, une jeune fille passa avec ce qu’elle appelait tante et lui dit que j’étais le plus beau chat de la place et qu’elle n’en avait jamais vu comme moi. Elle me prit dans ses bras et me fît des gros câlins, puis me remit dans l’endroit en pleurant.

Quelque temps plus tard, sa tante (du moins, elle l’avait appelée ainsi) vint me chercher et me mit dans une boîte bien fermée.

Il faisait très froid dehors et, par les petits trous, je vis que tout était blanc!
La dame m’installa dans un engin qui roule et m’amena dans une maison. Elle me fit tout plein de caresses et de bisous! Je pus me promener à ma guise pendant trois jours, je crois.

Elle me remit dans la boîte dans laquelle je suis arrivé et je changeais encore de maison. Cette fois-ci, lorsque nous arrivâmes, je reconnus une petite voix enjouée demandant ce qu’il y avait de caché dans la boîte!

Mais quelle surprise lorsque Sophie (du moins, c’est ce que je crois lorsque sa tante lui a dit : « Un instant, Sophie! ») ouvrit la boîte et me vit!!! Elle me fit un câlin énorme! Sa maman n’était pas contente de me voir elle… Elle a dit : « AH NON! Pas un chat dans la maison! Voyons, nous n’aurons pas le temps de nous en occuper! Nous sommes en congé pour Noël, mais nous recommençons à travailler après les Fêtes! »

Le temps où je suis resté avec Sophie, j’ai reçu beaucoup d’amour et de câlins, et ce, tous les jours. Je dormais toujours avec ma maîtresse, jusqu’à ce que… jusqu’à ce qu’on m’arrache de ma maîtresse, en disant qu’elle ne pouvait plus s’occuper de moi, car elle devait aller à l’école, faire des devoirs et se coucher tôt le soir.

On me mit dans une boîte et me déposa dehors, au froid, en avant d’un refuge. Je n’ai même pas pu donner une caresse, un câlin ou même un bisou à Sophie. Je ne l’ai jamais revue… Comment est-ce possible que mon amie humaine m’ait fait cela? Je pensais que Carole, sa maman, m’appréciait, mais ce ne fût pas le cas. Je suis de retour, coincé dans une cage avec d’autres chats abandonnés après le temps des Fêtes, des cadeaux non voulus et non désirés.

J’ai maintenant cinq mois et je recherche encore une famille qui va m’aimer, me chérir jusqu’à la fin de mes jours.

De ce que j’ai compris, les dames qui s’occupent de moi ici disent avoir trop de chats; elles doivent en faire partir! Partir où? Je ne veux pas partir, je veux ma famille à moi, tout simplement!

S’il vous plaît, ne nous offrez pas en cadeau, car nous finissons presque tous en refuge.

Je vous aime autant que vous nous aimez, mais de grâce, écoutez-nous. Si vous nous achetez, nous sommes pour vous, pas pour quelqu’un d’autre.

Mika
P.S. : en espérant que vous m’avez bien lu et entendu…