Dossier Pitbull : Anie Samson devrait-elle démissionner ?

Depositphotos_54567989_originalDe plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer la démission de la vice-présidente du comité exécutif de la ville de Montréal, Anie Samson, une pétition circulant même à cet effet[1]depuis le site web du parti d’opposition, Projet Montréal.

Celle qui est aussi mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension est entre autres blâmée pour son improvisation dans le dossier de la gestion animalière, ainsi que pour avoir de nombreuses fois induit les citoyens en erreur en citant des études non-scientifiques et biaisées et plusieurs l’accusent de mentir à la population.

Madame Samson a maintes fois mentionné que la Ville se baserait sur les critères établis par l’Association Canine Canadienne pour identifier les chiens de type Pitbull, invitant même les citoyens à visiter leur site web pour connaître quels sont ces fameux critères morphologiques[2]. Pourtant, aucun site web ne semble exister pour cette association, sauf une page Facebook où l’on peut lire que l’Association regroupe des propriétaires de chiens responsables, et « dément formellement avoir conseillé l’administration Coderre de la Ville de Montréal dans l’élaboration de son règlement controversé adopté le 27 septembre 2016 et visant des races, des poids et des apparences canines, et dément avoir été consultée à cet égard. » Est-ce que Madame Samson se serait trompée et aurait plutôt eu en tête le Club Canin Canadien ? Le CCC a pourtant publié un communiqué le 6 octobre dernier[3], demandant à la Ville de retirer toute mention de races spécifiques dans son règlement sur le contrôle des animaux, le Pitbull n’étant pas une race et étant impossible à identifier avec certitude. Le Club précise que ses standards de race ne doivent pas être utilisés pour identifier des chiens comme étant des Pitbulls lors de l’application d’un règlement spécifique à certaines races.

 

Ce n’est pas la seule occasion où les propos souvent questionnables de la responsable du dossier de la gestion animalière ont été contredits ou démentis :

  • Au début du mois d’août 2016, la Ville disait avoir reçu la confirmation que le chien qui a tué Madame Vadnais était bel et bien un Pitbull, se basant supposément sur un document officiel du SPVM. Pourtant, en date du 21 septembre, le SPVM avouait n’avoir jamais confirmé la race du chien en question[4] ni avoir les compétences pour le faire.
  • Le 2 septembre, Radio-Canada rapportait que « la décision de l’administration Coderre d’interdire les nouveaux pitbulls sur son territoire est contraire à la position de sa propre vétérinaire en chef.[5] » Madame Samson aurait mentionné à la journaliste qu’elle avait pris en considération les commentaires de la vétérinaire. À la mi-août, tel que rapporté par le journal Allo Police, Madame Samson assurait que le projet de règlement n’avait pas été écrit sur un coin de table et que ça faisait des semaines qu’elle travaillait avec les experts et les avocats de la Ville[6]. Pourtant, le 21 septembre, lors d’une réunion avec les élus de la Ville, la vice-présidente du comité exécutif, enregistrée à son insu, avoue qu’aucun vétérinaire de la Ville n’avait travaillé sur le document[7] et nie même que la Ville ait une vétérinaire en chef. Grâce à cet enregistrement, on a aussi pu apprendre que la responsable du dossier de la gestion animalière n’avait pas voulu d’un débat de scientifiques, préférant se baser sur le gros bon sens. Il faut donc se demander qui sont, à part les avocats de la Ville, les experts que Madame Samson a consultés et quelles sont leurs compétences.
  • Le 20 septembre, Radio-Canada rapportait que la Ville n’était pas en mesure de dire si les chiens de type Pitbulls causaient plus de blessures que les autres chiens sur son territoire[8], car les statistiques étaient insuffisantes. Le lendemain, et toujours grâce à l’enregistrement de la réunion des élus, on apprenait que soudainement la Ville avait des statistiques en main et que celles-ci démontraient que le tiers des chiens qui ont causé des morsures à Montréal dans les 4 mois précédents étaient des Pitbulls. Un article du Journal de Montréal parle plutôt de statistiques cumulées depuis 2015[9]. D’où sont sorties ces nouvelles « statistiques » ? Lors de l’assemblée du conseil municipal du 27 septembre, le conseiller Guillaume Lavoie (Projet Montréal) nous apprend que la Ville a demandé des chiffres le vendredi matin précédent, en exigeant les recevoir au courant de la journée même[10]. D’où proviennent donc ces chiffres, et qui a identifié ces chiens comme étant des Pitbulls, si le SPVM nie avoir les compétences pour le faire ?
  • Quant à l’identification du chien qui a tué Madame Vadnais, la Ville aurait demandé qu’un test d’ADN soit effectué sur la carcasse[11], et ce, au début du mois d’août. Au 26 septembre, la Ville ne semblait toujours pas avoir reçu les résultats de ce test[12], alors qu’habituellement cela prend de 2 à 3 semaines pour les obtenir. Demandons-nous si le test a en effet été demandé et effectué, et si oui, pourquoi Madame Samson et la Ville en cachent-elle le résultat ?

 

 

À tout cela, il faut aussi ajouter le fait que Madame Samson, toujours durant l’assemblée du conseil municipal, admet avoir pris la décision de bannir les chiens de type Pitbull en se basant sur diverses études venant de puissants lobbies anti-Pitbull qui ont toutes été réfutées par des journalistes scientifiques[13],[14]. Il est assez ironique de constater que Madame Samson et l’administration Coderre tentent de discréditer l’expertise des opposants à leur règlement, en les accusant de faire partie d’un lobby.

À la lumière de toutes ces informations, les Montréalais devraient en effet exiger le départ de Madame Samson, ou du moins, demander à ce qu’elle soit affectée à un autre département. Les citoyens de la ville de Montréal, qu’ils soient propriétaires de chiens ou non, méritent mieux de la part de leurs élus.

[1] http://www.monprojetmontreal.org/samson

[2] http://webtv.coop/video/Assemblee-du-conseil-municipal-de-Montreal-26-septembre-2016-Questions-du-public/7f6dd208ec1b34b91cc7ce7b7820711e

[3] http://www.ckc.ca/fr/News/2016/October/Le-Club-Canin-Canadien-demande

[4] http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/09/21/005-spvm-race-chien-mort-christiane-vadnais-pitbull.shtml

[5] http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/09/02/004-interdiction-pitbulls-montreal-veterinaire-chef-recommandations-suzanne-lecomte.shtml

[6] https://allopolice.wordpress.com/2016/08/18/montreal-interdit-les-pitbulls/

[7] https://soundcloud.com/projet-montr-al/montreal-admet-quaucun-veterinaire-de-la-ville-na-travaille-sur-la-politique-de-gestion-animaliere

[8] http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/09/20/004-ville-montreal-statistiques-pitbulls.shtml

[9] http://www.journaldemontreal.com/2016/09/25/les-pitbulls-ont-cause-pres-de-40–des-morsures-dit-montreal

[10] http://webtv.coop/video/Assemblee-du-conseil-municipal-de-Montreal-27-septembre-2016-avis-de-motion-suite/c674ef9862030d327d77daf267d0dd3f

[11] http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/09/21/005-spvm-race-chien-mort-christiane-vadnais-pitbull.shtml

[12] http://webtv.coop/video/Assemblee-du-conseil-municipal-de-Montreal-26-septembre-2016-Questions-du-public/7f6dd208ec1b34b91cc7ce7b7820711e

[13] http://blogues.lapresse.ca/sciences/2016/07/04/pitbulls-pour-en-finir-avec-lontario/

[14] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2016/09/09/001-donnes-non-scientifiques-anti-pitbulls.shtml