Ces comportements qui nous déplaisent et que nous avons nous même construits…

Il y a de cela des milliers d’années, les hommes ont sélectionné nos amis canins parce qu’ils étaient fort utiles pour les alerter lorsqu’une menace imminente s’approchait de leurs lieux de vie. Beaucoup plus vifs et aptes à déceler les possibles envahisseurs, ils étaient des partenaires de choix.

Beaucoup plus tard, sur les fermes, on les utilisait pour la sécurité et le rassemblement des bestiaux. Encore une fois leurs qualités de gardiens et de rassembleurs étaient fort appréciées et souhaitées. Et ils continuent, encore de nos jours, à faire ce travail dans bien des endroits.

On a donc longtemps perpétué la sélection d’aboyeurs, des chiens capables de nous signaler rapidement un danger et de faire le travail qu’on exigeait d’eux. On a sélectionné cette capacité en reproduisant les membres d’une lignée les plus aptes à devenir ce que nous attendions d’eux.Et maintenant, bien souvent, ces aboyeurs, retenus à l’origine, nous tapent sur les nerfs, car leurs aboiements ne sont plus ou si peu requis. Mais leurs gênes sont encore là, bien présents et font partie d’eux.

« Oui, mais il aboie pour rien ! », direz­-vous. Et bien non, c’est là une erreur : un chien n’aboie jamais pour rien. En fait, tout comportement qu’il produit a sa raison d’être, c’est­-à ­dire que le chien a un motif valable pour le produire, tout comme celui que nous produisons. Ne vous a­-t-­on jamais fait le reproche d’émettre un comportement que vous aviez ? Ne vous a-­t­-on jamais manifesté de l’incompréhension face aux larmes que vous versiez ou au haussement de votre ton au cours d’une discussion ? Et pourtant, au moment où vous produisiez ces comportements, vous en connaissiez la cause. Il en est de même pour nos compagnons canins.

Et souvent, nous construisons nous­-mêmes ces comportements qui nous déplaisent tant et ce, sans même nous en rendre compte. « Comment ? », direz­-vous.

Pour lire la suite, suivez ce lien et rendez vous à la page 10. http://revuepatteslibres.blogspot.ca/