Agressivité vs Domination


Les gens confondent souvent la domination et l’agressivité. Plusieurs prétendront qu’il faut « casser » le caractère d’un jeune chien dominant, sans quoi il deviendra agressif en grandissant. Mais qu’en est-il de la réalité? Domination et agressivité sont-ils indissociables?

Bien que beaucoup d’experts du milieu canin qualifient souvent le chien agressif de dominant, la domination et le potentiel d’agressivité ne sont pas systématiquement reliés. Un chien dominant n’est pas agressif. Il n’a pas besoin de se montrer agressif pour dominer une situation ou pour contrôler son environnement. Sa seule présence et sa confiance en lui font en sorte que tous les autres chiens comprennent immédiatement qui est le patron. En fait, plus un chien est agressif, moins il est dominant!

aggressivite_02Le chien agressif est un grand peureux, un anxieux. En effet, le manque de confiance en soi se traduit souvent par un comportement agressif. Souvenez-vous de ce principe simple : à la base de tout comportement violent, il y a la peur.

Mis à part la peur, dans quelles circonstances un chien devient-il agressif?

L’agressivité peut se produire entre deux chiens, souvent du même sexe (deux mâles, deux femelles) lorsqu’il y a un changement hormonal (chaleurs, gestation, protection des chiots), lorsque le propriétaire caresse l’autre chien bref, c’est souvent un problème d’autorité ou de possessivité.

L’agressivité peut aussi être causée par de l’irritation (de la douleur), pour un enjeu (jouet, nourriture, territoire, canapé, etc.) ou elle peut être redirigée (causée par de l’anxiété ou par collaboration). L’agressivité redirigée intervient quand le chien agresse parce qu’il se retrouve dans une situation qui augmente son anxiété, ou parce qu’il veut aider le propriétaire qui corrige un autre chien.

Enfin, l’agressivité peut être instrumentale, c’est-à-dire que le chien a été conditionné à agresser. Que ce soit intentionnel par dressage à la protection/morsure ou que ce soit par imitation ou stimulation (cours après le chat, cours après l’écureuil, etc.), le chien est conditionné à agresser.

Que faut-il faire avec un chien agressif?

Lui donner confiance en lui et développer sa confiance envers les autres membres du groupe familial. Développer un lien homme-chien équilibré. Développer les auto-contrôles du chien.

Au départ, il faut donc miser sur l’achat d’un chiot équilibré et investir un maximum de temps dans sa socialisation et son éducation. Les méthodes employées doivent respecter les besoins et les attentes du chien. Rien ne sert de se servir de coups de pied, de coups de journal ou de coups de collier… À long terme, l’utilisation de la récompense est toujours plus efficace que la punition!

Ceci étant dit, comment devons-nous gérer le chien qui a mordu? Certains prétendront qu’une fois qu’il a goûté au sang, le grand méchant loup en lui ne s’arrêtera plus et il attaquera de plus en plus souvent en causant des blessures de plus en plus graves. Les autres prétendront que c’est irrémédiablement la faute de son propriétaire irresponsable.

aggressivite_03Remettons les pendules à l’heure. Le chien n’étant pas un loup domestiqué, il n’existe pas de grand méchant loup en lui. Un chien qui a mordu ne remordra pas nécessairement. Le propriétaire peut, dans certains cas, être le responsable… mais n’oublions pas qu’il existe aussi une incidence génétique et que l’éleveur, ainsi que tous les intervenants qui ont côtoyé ce chien (animalerie, école d’obéissance, anciens propriétaires, propriétaires de pension, toiletteurs, etc.) ont aussi leur lot de responsabilités face à l’agressivité canine.

Qu’est-ce qui pousse un chien à mordre? Dans la majorité des cas, c’est la peur…

Vous devez donc comprendre ce qui a causé cette peur si vous voulez traiter ce chien et le rééquilibrer. Développer la confiance en soi d’un grand peureux ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut plusieurs mois d’exercices adaptés au cas par cas pour y arriver et, parfois, il faut même changer le chien de famille. En effet, quand le propriétaire a peur de son chien, la thérapie devient impossible.

La rééducation d’un chien agressif est longue et les rechutes sont toujours possibles. Le propriétaire doit donc s’armer de patience, de compréhension et surtout de calme. C’est par le calme et la confiance en vous que vous réussirez la rééducation de votre chien. Rien ne sert de confronter le chien, il faut attendre qu’il veuille entrer en contact et communiquer avec vous.

Le mois prochain, je vous expliquerai comment rééduquer un animal qui a peur.